-
Home | National | Bacc: Les téléphones cellulaires s'invitent aux examens

Bacc: Les téléphones cellulaires s'invitent aux examens

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Bacc: Les téléphones cellulaires s'invitent aux examens

Malgré l’interdiction formelle du ministère de l’éducation nationale, des écoliers en terminale ont réussi à introduire le téléphone cellulaire dans les salles d’examen pour communiquer avec l’extérieur. Lundi, un élève de Rhéto a expliqué qu’il a pu répondre à certaines questions grâce à un SMS.

Si beaucoup de bacheliers se plaignaient d’autres n’ont pas caché avoir obtenu l’aide de l’extérieur pour répondre aux questions en physique.

Au cours d’une discussion dans un mini bus,  un bachelier a avoué avoir reçu par SMS la réponse aux questions de l’épreuve de physique. « J’ai reçu un texto d’un ami avec les bonnes réponses », a déclaré l’étudiant. « J’avais bien caché mon portable avant d’entrer en salle d’examen », a-t-il ajouté.

Avant la tenue des examens, le directeur du Bureau national des examens d’État (Bunexe), Renan Michel avait indiqué que les candidats seront tenus de respecter les consignes traditionnelles, à savoir : se présenter aux centres d’examen à l’heure, ne pas utiliser des téléphones portables en salle et s’abstenir de toutes autres formes de tricherie sous peine de lourdes sanctions.

Si l’on se fie à ce que disent certains candidats, les élèves qui ont fini de composer envoient les réponses par SMS à un bon ami et le transfert se poursuit d’un candidat à un autre ».

Rappelons que 114 748 élèves subissent l’épreuve de baccalauréat première partie au niveau du pays dont 85 178 candidats dans le département de l’Ouest et les Nippes avec 982 candidats, est le département ayant le moins d’élèves. Ces examens se dérouleront du 16 au 18 juillet.

Source: radioteleCaraibes

  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Tagged as:

Pas de note pour cet article

Estimez cet article

0